Les pirouettes

il peut en exister un nombre infini de différentes tant la créativité n’a pas de limite sur les pirouettes. Avec le nouveau système de notation, les pirouettes sont bien plus prises en compte que par le passé. Maintenant, une pirouette peut valoir quasiment autant de points qu’un quadruple saut ! Les critères de jugement sont la vitesse de rotation, le centrage, la netteté, la difficulté des positions proposées, les changements de pieds et de carre. Elles sont classées par niveaux allant de 1 à 4. Cela dépend du nombre de changements de carre et de variations différentes tournés sur chaque pieds. Il existe en patinage 3 pirouettes de base : la pirouette debout, la pirouette assise et la pirouette allongée. Elles s’exécutent biensure sur chaque pieds.

Ce sont les bras qui permettent de réduire ou d’augmenter la vitesse. Le placement du poids du corps doit se faire sur l’avant du patin.

Lors de l’exécution des pirouettes, les juges font attention à la vitesse de rotation, à l’esthétique des lignes, à l’équilibre et au centrage.

Les pirouettes de base sont : la pirouette debout, la pirouette assise, la pirouette cambrée et la pirouette allongée. Elles peuvent également être sur un ou deux pieds, sautées, ou combinées.

Les pirouettes effectuées sur le pied gauche sont des "pirouettes avant" et celles sur le pied droit sont des "pirouettes arrières". Ces dernières sont plus difficiles à réaliser.