Le curling c’est quoi ?

 

Le curling : un sport sur glace autour d’une pierre de granite…

 

Le curling est un sport sur glace, où le but du jeu est de placer une ou plusieurs pierres de granite le plus près possible du centre de la cible tout en empêchant l’adversaire d’y parvenir.

 

Les premières traces de ce jeu sur glace se retrouvent en écosse au début du 16ème siècle.puis quelques années plus tard au Canada. Le jeu se pratiquait à cette époque sur les étangs gelés. Les premières pierres rondes avec une poignée en fer firent leur apparition vers 1700 et ce n’est seulement qu’au 19ème siècle qu’elles prirent leur forme actuelle avec un poids d’environ 20 kilos. Longtemps resté sport de démonstration, le curling est devenu une discipline olympique à Nagano en 1998. Des championnats du monde se déroulent également chaque année, les Curling Championship, où les meilleurs curleurs s’affrontent et remettent leurs titres en jeu.

C’est le Canada qui détient le record des victoires…et qui a instauré les règles modernes de ce jeu. Le premier club de curling fut fondé en 1807 et baptisé « Royal Montréal Curling Club ». Les Etats-Unis feront de même en 1832. La pratique de ce sport se répandit en Suisse et en Suède seulement à partir du 19ème siècle. En France, on l’appelle aussi « la pétanque sur glace », ce qui est une erreur car cette dénomination désigne en réalité un autre sport, le eisstock, qui a des règles du jeu différentes.

Techniquement, le curling met au prises deux équipes de quatre joueurs ,chaque joueur disposant de 2 pierres qu’il fera glisser sur une surface glacée que nous appelons piste . Elle mesure 44,50 mètres de long et 4,75 mètres de large (4,28 mètres mini), avec à chaque extrémité de celle-ci une cible appelée maison. 

Des hacks sont installés sur la glace : ce sont des appuie-pieds utilisés lors du lancer de la pierre. Les équipes jouent leurs pierres alternativement, le 1er joueur de l’équipe A joue une pierre,puis le 1er joueur de l’ équipe B,ensuite le 1er joueur de l’ équipe A joue sa deuxieme pierre,et ainsi de suite … L’équipe remportant le jeu (end) commence lors du jeu suivant.

Cette pierre est lourde, un peu moins de 20 kg, et est dotée d’une poignée afin de pouvoir être tournée avant d’être lachée lors du lancé. Sa base est concave, et légèrement rugueuse afin de limiter la surface en contact avec la glace et de sorte qu’elle puisse « curler » sur la glace : elle glisse de manière courbée. Un joueur la lance en suivant les instructions demandées par son capitaine « skip » qui se trouve à l’autre extrémité de la piste, tandis que les deux joueurs restants guident son parcours. Pour cela, ils utilisent des balais de curling et balayent la glace devant la pierre pour que cette dernière suive ainsi la trajectoire desirée.

Les règles du jeu sont simples : une partie se compose généralement de dix jeux (End) et dure environ deux heures (150 minutes chronomètrées lors de grand championnat). Un jeu donne droit à chaque équipe au lancer de 8 pierres, chacune leur tour. Lorsque la pierre est lancée, elle doit être relâchée avant la « ligne du cochon » (ou hogline), et s’arrêter dans le rectangle formé par la hogline suivante et la back line .Hors de ces limites la pierre est considérée comme hors-jeu.

Pour les quatre premières pierres jouées,arrêtés dans la zone délimitée par la deuxieme hogline et la tee line hors maison ,elle ne peuvent pas être enlevées du jeu par l’adversaire, sinon la pierre qui est sortie est hors jeu et la pierre déplacée remise à sa place : c’est la règle des quatre pierres communément appelée « free guard zone »

Lorsque les huit pierres ont été jouées par chaque équipe, les points sont comptabilisés : l’équipe qui a la pierre la plus proche du bouton, c’est-à-dire le centre de la cible, gagne un point pour chaque pierre qui est plus près que la pierre la plus proche de l’équipe adverse. seules les pierres situées dans la maison (rayon de 1,83 m du centre) peuvent comptées

La dernière pierre jouée d’un jeu s’appelle le marteau « hammer », elle est attribuée à l’une des deux équipes en debut de match après un pile ou face. Ensuite à chaque nouveau jeu, c’est le gagnant du précédent qui lance la première pierre laissant ainsi l’oportunité à son adversaire de remporter le jeu suivant puisqu’il beneficie de la dernière possibilité avant le décompte des points. L’intérêt étant de marquer plus d’un point lorsque vous bénéficiez de cette dernière pierre et de ne perdre que d’un point pour récupérer cette dernière pierre lors du jeu suivant. Le vainqueur est celui qui obtient le plus grand score à la fin de la partie. Des jeux supplémentaires seront joués en cas d’égalité, selon la décision des skips. L’arbitre départagera si ceux-ci ne parviennent pas à s’entendre.

Alors, à quand votre initiation au curling ?

Amitiés,

Laurent.

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
Joomla Templates - by Joomlage.com